On parle de plus en plus des perturbateurs endocriniens. Ils sont partout: dans nos assiettes, nos produits cosmétiques, sur nos vêtements. Mais au fond de quoi il s’agit? Que fait l’Europe pour nous protéger?